Gonorrhée : les traitements

 

Causée par des bactéries, des parasites ou des virus en général comme toute autre infection sexuellement transmissible, qui se transmet par les rapports sexuels non protégés, la gonorrhée est causée par une bactérie connue sous le nom de gonocoque. Elle se transmet également par les relations anales ou bucco-génitales. 

 

Les manifestations de la gonorrhée

Elle se manifeste généralement dans les 2 à 5 jours qui suivent l’infection, avec l’écoulement chez l’homme, d’un pus de couleur jaune ou verte au niveau du pénis. Chez la femme, les manifestations ne sont remarquables que si elles sont graves. Quelques femmes peuvent constater des écoulements vaginaux provenant du col de l’utérus.

 

Les traitements de la gonorrhée

 Les médicaments utilisés pour le traitement de cette gonorrhée sont en général les antibiotiques. Mais plusieurs traitements sont possibles. Autrefois les médicaments utilisés sont les pénicillines, les fluoroquinolones et les tétracyclines, mais la gonorrhée a développé d’autres souches, ce qui rend ces médicaments inefficaces. Pour pallier à cette éventualité, une dose de médicament comme la ceftriaxone injectée directement dans le muscle ou l’éjection par voie orale d’une pilule de cefixime et une dose d’azithromycine s’avèrent très efficaces.

 

Gonorrhée ou blennorragie : les symptômes

En général, les symptômes de la gonorrhée sont remarquables une semaine après la contamination, mais dans d’autres cas, les symptômes apparaissent dans un mois comme chez la femme. Au niveau des hommes, il y a le gonflement des testicules, qui s’avèrent être très douloureux et de nombreuses sensations de brûlure lors de l’urine (ce qui conduit à l’appellation de chaude-pisse). Sans oublier les douleurs, il faut noter également les écoulements au rectum. Il peut arriver que l’orifice du pénis soit enflé et rouge. Brûlures, picotements et écoulements involontaires de l’urètre, la gonorrhée étant asymptomatique peut causer des douleurs au niveau de la zone d’infection (la gorge, l’anale, rectum, etc.). Concernant les femmes, en dehors des sensations de brûlure lors de l’urine, il y a l’écoulement ou le saignement du vagin qui est différent des menstrues.